Test jeu Eagle Flight sur PS4

Ce jeu d’arcade sorti le 08 novembre dernier et édité par Ubisoft est doté d’un concept simpliste mais fonctionnel. Ici, vous allez vous mettre dans la peau d’un aigle où vous allez survoler le pavé parisien où la nature a repris ses droits, en se servant de tous les reliefs et les obstacles pour vous cacher des tirs des adversaires et des vautours. Le jeu très divertissant pour les gosses peut être joué en solo ou à mode multi joueur.

Eagle Flight: une technologie limitée

Vendu à 40 euros, les critiques trouvent que le jeu est quand même assez cher si on regarde la faiblesse de son contenu. Le jeu ne se démarque pas par des idées originales ou une durée de vie inhabituelle. Sinon, cette course dans les rues de Paris entre les éléphants, les troncs d’arbres et les bus délabrés promettent aussi d’être à la fois rigolo et cool. Le problème c’est quand vous voulez regarder en arrière pour se parer contre un adversaire qui se lance contre vous. Mais heureusement il y a des indications sonores quand un joueur adverse veut vous attaquer. Le jeu en lui-même peut présenter une difficulté stimulante pour un joueur expert et offre un bon confort et une excellente précision au PS VR. On aimerait naturellement avoir plus de recherches dans le jeu et on apprécierait aussi un rétroviseur pour l’aigle. Si au départ, vous ne pouvez que voler, au fur et à mesure que le jeu avance, vous arriverez à éviter les attaques et à attaquer les ennemis aussi, rassurez vous on est loin de Mortal Kombat X. Il vous est également possible de ramasser les objets qu’on peut collectionner sur la map.

test-eagle-flight

Le but du jeu

Le jeu vise à s’emparer d’une proie et l’emporter jusqu’à un point de chute tout en se parant contre les « missiles » des ennemis. Le graal à obtenir tourne autour du déblocage des 5 quartiers parisiens dont l’un est Tour Eiffel. Pour ce, vous aurez à effectuer un repérage aérien. Celui-ci consiste à voler pendant un temps défini à travers une série d’anneaux dans les airs sans en rater un sinon vous allez être pénalisé. Il y a également le repérage au sous-sol à travers les couloirs étroits pleins d’embûches, des tuyaux etc C’est là partie du jeu la plus difficile. Les missions de combat ou d’escorte doit être aussi bien mené et quand vous, dans le rôle de Eagle Flights deviendra Eagle Fights, il vous est alors possible d’envoyer des ondes sonores aux adversaires, ces derniers vont éclater en plumes. Si vous cherchez à aller jusqu’à la fin du mode histoire, cela va prendre des heures. Surtout si vous visez à décrocher un score de 3 étoiles à toutes les missions. A noter qu’il y a également le mode vol libre qui permet de tuer les oiseaux ennemis avec des ultrasons. L’inconvénient de ce jeu c’est le seul mode multi-joueur se limitant à du Capture the flag en vs, dont il affiche. Il y a également l’absence de difficulté remarquable et d’objectifs motivants. Petit bémol aussi : Eagle Flights n’est pas compatible PS Move. Mais autrement, tout joueur ayant une bonne intuition est capable de piloter au bout de quelques minutes l’oiseau.

Les commentaires sont fermés