Psychonauts in the rhombus of ruin : un nouveau jeu vidéo

L’original Psychonauts est développé sur PS2 en 2005. Il est conçu par Tim Schafer après son départ sur LucasArts. Il s’agit d’une aventure fantaisiste et créatrice à propos d’un jeune garçon qui s’enfuit d’un cirque afin de rejoindre un camp d’été pour des enfants psychiques. L’idée générale tourne autour de l’infiltration dans l’esprit des gens afin de démêler leurs esprits. Les bagages émotionnels créent un assortiment de conception de level design. Psychonauts in the rhombus of ruin n’est pas réellement la suite de Psychonauts, car il est prévu pour être un chapitre à part. Ceux qui ne connaissent rien du premier volet concernant l’aventure de Raz, Lili, Sacha, Milla, Oleander, Truman Zanotto peuvent ainsi le jouer. Disponible sur playstation VR depuis le 21 février dernier, le titre reprend le code de l’opus original, on retrouve le héros Raz qui peut utiliser ses pouvoirs de télékinésie ou de la pyrokynésie, ainsi que sa capacité psychique afin de venir à bout des énigmes.

Présentation de Psychonauts in the rhombus of ruin

Le joueur incarnera évidemment le rôle de Raz qui fait partie des Psychonauts, un groupe d’agents ayant des pouvoirs psychiques. L’histoire continue là où elle s’est arrêtée quand Raz, Lili (sa petite amie), Sacha, Milla et Oleander arrivent à retrouver le vénérable Truman Zanotto (papa de Lili) qui a disparu. Après l’utilisation des différents pouvoirs de Raz, on arrive à localiser l’endroit où il est, mais l’avion qui emporte tout ce beau monde s’est écrasé et le groupe de cerveaux super-puissants sont dispersés, vous le voyez on est loin d’un jeu de voiture ou de sport. Raz, lui-même est attaché à une chaise et n’a que le droit de transporter à très grande distance et à très grande vitesse un être vivant ayant un système nerveux. Ayant retrouvé ses acolytes, Raz arrive à les aider à regagner leurs esprits. Il parvient également à retrouver son aptitude de télékinésie et de la pyrokinésie et son pouvoir mental ainsi que sa clairvoyance. Et ce afin de pouvoir sauver son beau-père retenu dans un camp de base d’ennemi.

Expérience du jeu Psychonauts in the rhombus sur VR.

Etant donné que l’équipe de Tim Shafer n’a pas encore travaillé sur un titre de contenu VR auparavant, ils commencent à se rendre compte que le mouvement habituel provoque des maux de tête chez les joueurs. Vu qu’un PSR VR fonctionne mieux comme un dispositif de 180 degrés, chaque fois qu’un joueur se téléporte, il doit avoir au moins une personne sur la ligne de mire qui lui fait face afin qu’il puisse se déplacer de nouveau. Ils ont donc travaillé sur ce point. En fait, dans la plus grande partie du jeu, le joueur aurait à changer de corps, ou plutôt de point de vue, en observant à 360 degrés les objets qui l’entourent. Il importe ainsi de trouver les angles de vue adéquats tout en faisant de manipulation correcte. Il lui faut également s’informer sur les codes secrets afin de trouver la solution des puzzles, bref un bon exercice pour les novices. Tout en espérant qu’il n’en éprouve pas de nausée ni de maux de tête.

Psychonauts-of-the-rhombus

Les commentaires sont fermés